AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 une discrimination positive en faveur des Dom-Tom

Aller en bas 
AuteurMessage
Arkhenemy
Eminence noire
avatar

Nombre de messages : 601
Age : 43
Localisation : Ile de France
Date d'inscription : 20/09/2005

MessageSujet: une discrimination positive en faveur des Dom-Tom   Mer 12 Juil - 22:39

Quand Sarko fait son démago-populiste... Rolling Eyes

PARIS (Reuters) - Nicolas Sarkozy a plaidé pour une forme de discrimination positive en faveur des départements et territoires français d'outre-mer (Dom-Tom) afin de remédier à leurs retards de développement.

Le ministre de l'Intérieur et président de l'UMP concluait une convention de son parti consacrée à l'outre-mer, dans la perspective de l'élection présidentielle de 2007.

"L'enjeu fondamental est de donner à nos économies d'outre-mer une forme d'autonomie", a-t-il déclaré.

Il a insisté sur le fait que cette démarche devait "tourner le dos à un assistanat qui a touché ses limites" et à "toute considération clientéliste", et ne pas se traduire par une simple accumulation d'aides publiques.

Pour favoriser le développement des Dom-Tom, il propose d'y "maintenir une politique stable d'incitation fiscale à l'investissement" - celle qui a été votée en 2003.

Il a rejeté l'assimilation de cette défiscalisation des investissements dans les Dom-Tom aux "niches fiscales" que des députés de la majorité voudraient voir supprimées.

"Il est détestable de créer de l'instabilité fiscale", a-t-il dit. "Il y a une chose qu'on ne peut pas se permettre de faire, c'est de dire au contribuable vous pouvez investir sur 15 ans, et dire en 2007, alors qu'on a voté en 2003, excusez-nous, on s'est trompé, on renie la parole de l'Etat."

Il propose aussi la création de "zones franches globales", couvrant l'intégralité des territoires mais seulement pour les secteurs d'activité les plus porteurs et les plus exposés à la concurrence, ainsi que le développement de "pôles de compétitivité" prenant en compte les spécificités régionales.

DEFICIT DE RECONNAISSANCE

Pour développer des partenariats économiques régionaux, il propose d'inciter les grandes entreprises nationales, "et même européennes", à utiliser davantage les Dom-Tom comme des "plates-formes logistiques et décisionnelles" pour mieux pénétrer les marchés étrangers environnants.

En matière de solidarité entre la métropole et les Dom-Tom, Nicolas Sarkozy a souhaité que soit mis fin au "saupoudrage des aides" publiques pour les concentrer sur la santé, l'éducation et l'aménagement du cadre de vie, dont le logement social.

Nicolas Sarkozy a rappelé que la France, 46e pays du monde par sa superficie, était la deuxième puissance maritime du monde grâce aux Dom-Tom, qui lui permettent d'avoir une zone économique exclusive de 11 millions de km2.

La situation économique et sociale de leurs 2,5 millions d'habitants "ne peut être qualifiée de satisfaisante", a ajouté le président de l'UMP, qui a notamment cité un taux de chômage deux à trois fois supérieur à celui de la métropole et un PIB par tête "nettement inférieur".

Le ministre de l'Intérieur a estimé que les questions de sécurité devaient également être traitées de façon prioritaire dans les Dom-Tom, où il a estimé qu'un taux de délinquance élevé effrayait les investisseurs.

Il a ainsi dit vouloir renforcer "par la mise en place de moyens aéronavals et de détection supplémentaires", la lutte contre le trafic de drogue et contre une immigration clandestine "massive", qui, a-t-il déclaré, "met gravement en cause le pacte social et républicain" dans "certains territoires".

Enfin, il a estimé que la République devait "faire davantage de place aux identités d'outre-mer" et combler un "déficit de reconnaissance" des Français originaires des Dom-Tom.

Il s'est ainsi dit favorable à l'enseignement des langues et cultures régionales dans leurs territoires d'origine, voire en métropole "lorsque la demande est suffisamment importante".

Il a également souhaité que les Français originaires d'outre-mer soient davantage promus, "à talent égal", à des postes d'autorité dans les administrations.

_________________
La « liberté d'expression » m'intéresse assez peu s'il s'agit de la liberté des vaches de regarder passer les trains en ruminant, juste avant l'abattage..
Maurice G. Dantec
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://darkincorporated.forumactif.fr
 
une discrimination positive en faveur des Dom-Tom
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La discrimination positive ...
» Une idée positive par jour
» Autel du chaos + faveur des dieux
» Débat sur la discrimination
» Positive News

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Darkness Incorporated :: CULTURE GENERALE :: Sociologie&Politique-
Sauter vers: