AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Une partition retrouvée : Beethoven's "Grande Fugue&quo

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
ortaff
Légat des enfers
avatar

Nombre de messages : 41
Age : 35
Localisation : Versailles
Date d'inscription : 29/09/2005

MessageSujet: Une partition retrouvée : Beethoven's "Grande Fugue&quo   Mar 18 Oct - 14:44

Une partition de Beethoven
retrouvée à Philadelphie

Une partition de 80 pages écrite de la main même de Beethoven et dont on avait perdu la trace il y a 115 ans, a été retrouvée près de Philadelphie (nord-est des Etats-Unis), a annoncé jeudi à New York la maison de ventes Sotheby's, qui sera chargée de la mettre aux enchères.

Sa valeur est estimée de 1,7 million à 2,6 millions de dollars. Jamais une pièce de Beethoven d'une telle importance n'avait été mise sur le marché depuis des décennies.

La précieuse partition de la "Grande fugue" a été retrouvée en juillet par la bibliothécaire d'un séminaire évangélique près de Philadelphie, qui mettait de l'ordre dans des archives conservées au sous-sol.

Le manuscrit a ensuite été transmis pour authentification à Sotheby's, qui a assuré qu'il était bien de la main du compositeur allemand (1770 -1827).

Le document sera offert aux enchères lors d'une vente organisée à Londres le 1er décembre. Auparavant le public pourra l'admirer chez Sotheby's à New York du 16 au 19 novembre.

Selon Sotheby's, il contient de nombreuses annotations et ratures, ce qui en fait sa valeur, selon les experts, car les modifications, souvent au crayon rouge, reflètent la façon dont le compositeur procédait.

Ce document de travail de 1826, un an avant la mort du compositeur, est la seule source manuscrite complète de la version de la Grande fugue pour piano à quatre mains, une pièce difficile à l'origine composée pour un quatuor de cordes.

"La passion et les difficultés de Beethoven quand il travaillait peuvent se voir graphiquement: plus la musique est intense, plus les annotations sont étendues", relève la maison de ventes.

Cette oeuvre fait partie des dernières compositions de Beethoven du temps de sa surdité.

Le manuscrit avait été vu pour la dernière fois lors d'une vente aux enchères à Berlin en 1890. Il avait alors été acheté par William Howard Doane, industriel de Cincinnati (Ohio) et collectionneur de partitions.

En 1952, sa fille Marguerite fit un don à l'Eastern Baptist Theological Seminary pour la construction d'une chapelle. Y figuraient plusieurs partitions dont une fantaisie et une sonate de Mozart, et la "Grande fugue" de Beethoven. La partition de Mozart fut redécouverte dans les locaux du séminaire en 1990.

"L'extraordinaire découverte (de la partition de Beethoven, ndlr) nous rappelle l'excitation d'il y a quinze ans", a commenté le directeur du séminaire, Wallace Charles Smith. "A l'époque on l'appela le miracle Mozart. Aujourd'hui il semble approprié d'être reconnaissants pour la bénédiction Beethoven".

Extrait de http://www.musicologie.org

_________________
"Mejor es morir en el vino que vivir en el agua" Quevedo
"Better to reign in hell than serve in heav'n" Milton
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lady Elisabeth
Daemon minor
avatar

Nombre de messages : 32
Localisation : Dans les gouffres amers de Baudelaire.
Date d'inscription : 26/03/2006

MessageSujet: Re: Une partition retrouvée : Beethoven's "Grande Fugue&quo   Lun 27 Mar - 18:16

Aux enchères.... pfff... pourquoi on ne met pas les choses d'une telle valeur historique dans un musée, là où elle serait à l'abri... NON , il FAUT qu'elle aille dans une collection privée ...


Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.poudlard-rpg.com
ortaff
Légat des enfers
avatar

Nombre de messages : 41
Age : 35
Localisation : Versailles
Date d'inscription : 29/09/2005

MessageSujet: Re: Une partition retrouvée : Beethoven's "Grande Fugue&quo   Lun 29 Mai - 23:29

Lady Elisabeth a écrit:
Aux enchères.... pfff... pourquoi on ne met pas les choses d'une telle valeur historique dans un musée, là où elle serait à l'abri... NON , il FAUT qu'elle aille dans une collection privée ...
Rolling Eyes

Comment, un élément du patrimoine mondial dans un musée accessible au public ? Vous délirez très chère ?! Suspect
Enfin, tant qu'on n'en vend pas les droits, mais simplement le support papier, c'est un moindre mal.
Il m'arrive souvent d'imaginer qu'une loi passera un jour supprimant le principe de "domaine public" et que toutes les oeuvres en faisant parti seront soumises à royalties. Vu l'hégémonie des maisons de disques et la puissance de leurs lobbies sur les gouvernements, je crains que cela n'arrive bientôt. Réussir à imposer à l'assemblée de tant légiférer sur un problème aussi mineur pour la population me surprendra toujours. Nos législateur n'ont ils donc rien de mieux à faire que se demander si les échanges culturels sont légaux ou non ? Mais je m'égare et disgresse de trop.

_________________
"Mejor es morir en el vino que vivir en el agua" Quevedo
"Better to reign in hell than serve in heav'n" Milton
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une partition retrouvée : Beethoven's "Grande Fugue&quo   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une partition retrouvée : Beethoven's "Grande Fugue&quo
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» (Vendue) Lange Sohne "1" Grande date
» Jaquet Droz "Les douze villes" et "Grande seconde Email"
» [lati green coco tan] ma "grande" dernière
» Bouton "Royal Marines" - Grande-Bretagne - XXème (1953)
» Polikarpov I-16 type 24, version "Grande Guerre Patriotique" - le "11" de Boris Safonov

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Darkness Incorporated :: MUSIQUE :: Autres-
Sauter vers: