AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 L'homme et les passions

Aller en bas 
AuteurMessage
Organa
Damné
avatar

Nombre de messages : 5
Localisation : Paris
Date d'inscription : 28/09/2005

MessageSujet: L'homme et les passions   Sam 3 Déc - 1:22

Quel est le rôle des passions chez l'homme ?
Sont-elles constructives ou destructives ?
Devons-nous les suivre ou nous efforcer de les ignorer ?


(mon message ne présente encore que de simples questions que je tenterai de développer plus tard mais qui sont posées avant-tout dans l'attente de vos réponses... Si tu veux supprimer ce genre de topics Ravensorg, tu peux!)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arkhenemy
Eminence noire
avatar

Nombre de messages : 601
Age : 43
Localisation : Ile de France
Date d'inscription : 20/09/2005

MessageSujet: Re: L'homme et les passions   Dim 4 Déc - 3:25

non c'est un topic intéressant Smile ...

le philosophe Alain disait :

"Quand nos passions prennent figure de vérités, de réalités dans le monde, d'oracles et de volontés surhumaines dans le monde, tout est dit. Le fanatisme est le plus redoutable des maux humains."

_________________
La « liberté d'expression » m'intéresse assez peu s'il s'agit de la liberté des vaches de regarder passer les trains en ruminant, juste avant l'abattage..
Maurice G. Dantec
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://darkincorporated.forumactif.fr
Arthur Blainn
Archdaemon
avatar

Nombre de messages : 223
Localisation : L'île aux enfants chez Casimir!
Date d'inscription : 30/09/2005

MessageSujet: Re: L'homme et les passions   Jeu 5 Jan - 22:52

Selon moi, les passions qui nous habitent servent à ne pas oublier que nous sommes vivants et qu'il faut profiter de la vie pleinement!
Dans une société comme la notre, il est très facile de sombrer rapidement dans une sortes de léthargie mentale pour diverses raisons...
Donc pour moi les passions sont bénéfiques pour l'homme, à condition bien sûr que nous sachions en rester maître!

_________________
"L'enfer est tout entier dans ce mot : solitude."
- Victor HUGO -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arkhenemy
Eminence noire
avatar

Nombre de messages : 601
Age : 43
Localisation : Ile de France
Date d'inscription : 20/09/2005

MessageSujet: Re: L'homme et les passions   Sam 7 Jan - 20:16

passion vient du latin : patior, pati = supporter, souffrir. Etat de celui qui subit; passivité.

Descartes décrit sous ce terme tous les états affectifs (plaisirs, douleurs, émotions et sentiments). Au sens de sensations, affections, elles ont un rôle positif à jouer. Exemple le besoin de soif ou de douleur est signe de l'organisme.

Dans l'Antiquité grecque, les désirs sont considérés comme des passions qui viennent du corps et que le sage doit maitriser et dépasser s'il veut accéder à la sérénité.

Hegel a décrit la forme de la passion : "un sujet a placé tout l'interêt vivant de son esprit, de son caractère, de sa jouissance dans un seul contenu. Rien de grand ne s'est accompli dans le monde sans passion."

Kant a dit qu'il n'y a pas de passion sans conscience, et c'est pourquoi les animaux en sont exempts. Là où il y a beaucoup d'émotions, il y a peu de passion entendant par là que les émotions dissipent la personnalité dans plusieurs directions alors que la passion l'enferme dans une seule. Les individus poursuivent tous leurs passions particulières dont les plus courantes sont l'argent, les honneurs et le pouvoir.

Hume explique que seules les passions donnent la mesure des valeurs qui animent nos actions.

_________________
La « liberté d'expression » m'intéresse assez peu s'il s'agit de la liberté des vaches de regarder passer les trains en ruminant, juste avant l'abattage..
Maurice G. Dantec
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://darkincorporated.forumactif.fr
Lord GreaTed
Paladin Infernal
avatar

Nombre de messages : 125
Age : 36
Localisation : près de Tours
Date d'inscription : 30/09/2005

MessageSujet: Re: L'homme et les passions   Sam 7 Jan - 22:35

Citation :
Les individus poursuivent tous leurs passions particulières dont les plus courantes sont l'argent, les honneurs et le pouvoir.

et pas l'Amour ?! Shocked
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fr.myspace.com/greated
Arkhenemy
Eminence noire
avatar

Nombre de messages : 601
Age : 43
Localisation : Ile de France
Date d'inscription : 20/09/2005

MessageSujet: Re: L'homme et les passions   Dim 8 Jan - 4:29

mon cher Lord, si l'amour des personnes était le plus en vue sur terre nous serions tous dans un joyeux parardis terrestre où tous frères et soeurs nous chanterions les louanges de Jésus! king

_________________
La « liberté d'expression » m'intéresse assez peu s'il s'agit de la liberté des vaches de regarder passer les trains en ruminant, juste avant l'abattage..
Maurice G. Dantec
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://darkincorporated.forumactif.fr
Lord GreaTed
Paladin Infernal
avatar

Nombre de messages : 125
Age : 36
Localisation : près de Tours
Date d'inscription : 30/09/2005

MessageSujet: Re: L'homme et les passions   Dim 8 Jan - 14:03

Attention, je n'ai pas dit que l'Amour n'était pas destructeur !
ex : on peut détruire pour être aimé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fr.myspace.com/greated
Duckula
Daemon minor
avatar

Nombre de messages : 42
Localisation : Nord de la France
Date d'inscription : 07/10/2005

MessageSujet: Re: L'homme et les passions   Dim 29 Jan - 7:32

S'il y'a intervention d'une quelconque velléité envers l'être aimé afin de provoquer l'amour, alors il ne peut plus être considéré comme tel...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lord GreaTed
Paladin Infernal
avatar

Nombre de messages : 125
Age : 36
Localisation : près de Tours
Date d'inscription : 30/09/2005

MessageSujet: Re: L'homme et les passions   Ven 3 Fév - 15:57

tu pourrais aller plus avant dans l'explication ?
Tout ca m'intéresse mais si je ne comprends pas, je ne peux plus participer Neutral
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fr.myspace.com/greated
Duckula
Daemon minor
avatar

Nombre de messages : 42
Localisation : Nord de la France
Date d'inscription : 07/10/2005

MessageSujet: Re: L'homme et les passions   Dim 5 Fév - 9:54

Oh en fait ce n'était pas une explication à proprement parler, juste une réponse rapide et sans grande prétention à ton post précédent Wink

Mais pour aller plus avant, disons qu'à compter du moment où dans un couple ou une ronde amoureuse il y'a de la part d'un des deux protagonistes la volonté d'imposer ou d'incliner les sentiments de l'autre en sa faveur par la volonté de "détruire", l'amour n'a plus vraiment place ou légitimité puisqu'on cherche avant tout à se satisfaire soi même.
Alain dit une très jolie chose "Aimer c'est avant tout trouver sa richesse hors de soi" I love you

Ce n'est qu'une vision personnelle et dixit ma signature et mon vécu proche, je ne la conseille pas...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lord GreaTed
Paladin Infernal
avatar

Nombre de messages : 125
Age : 36
Localisation : près de Tours
Date d'inscription : 30/09/2005

MessageSujet: Re: L'homme et les passions   Dim 5 Fév - 16:17

On s'éloigne peut-être un peu du sujet mais concernant l'Amour, je pense de façon primordiale, même si bien souvent cela survient tout de même, qu'il n'est pas fait pour souffrir. L'Amour est fait pour se faire plaisir (à l'opposé de se faire souffrir). C'est la complexité de la nature humaine qui peut faire que cela se complique et qu'on finisse par souffrir.
Ainsi, j'ai tendance à plutôt penser dans ce sens : "l'Amour est un égoïsme à deux". Je trouve hypocrite de dire qu'on aime l'autre pour lui/elle sans penser à soi. Il y a des deux.

Et pour en revenir au sujet, les passions peuvent être constructives ou destructives mais sont plus facilement destructives (mais ce n'est pas seulement valable que pour les passions : c'est toujours plus facile de détruire que de construire)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fr.myspace.com/greated
Duckula
Daemon minor
avatar

Nombre de messages : 42
Localisation : Nord de la France
Date d'inscription : 07/10/2005

MessageSujet: Re: L'homme et les passions   Lun 6 Fév - 22:19

Je suis d’accord avec le caractère nécessaire de se cantonner à la moindre souffrance mais néanmoins avoir comme postulat la recherche première de la satisfaction de son plaisir propre c’est, à mon sens, se prédestiner soi-même au moindre plaisir car qui envisage un amour dans son propre intérêt perdra inéluctablement cette relation et se verra ainsi floué.

Lorsqu’on aime la souffrance prends un caractère secondaire, on a tendance à la mésestimer, en faire un satellite fataliste de la relation amoureuse et envisager des lendemains heureux encore et encore et à accorder le pardon sans même que l’autre ne s’en fasse demandeur.

L’amour juste offert n’est pas hypocrite, je ne dis pas qu’il n’y ai pas d’attentes espérées (et non pas dues ou réclamées ) mais parfois la vie te surprends toi même et te fais avoir un élan du cœur que tu n’aurais eu pour une autre personne. Sans utopie, sans idéalisme, sans sanctification niaise de l’autre mais juste la préhension de ces qualités et noirceurs et l’amour naît sans même s’en rendre compte.

J’acquiesce au fait que tu dises qu’il est dans la généralité du sentiment plus facile d’être incliné vers la destruction que la construction positive.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
FairyCorpse
Daemon major
avatar

Nombre de messages : 52
Localisation : Pau
Date d'inscription : 05/03/2006

MessageSujet: Re: L'homme et les passions   Ven 10 Mar - 14:55

Les comentaires s'écratent vite du sujet principal!

Pour ma part les passions sont ce qui nous permet d'avancer dans la vie, c'est une sorte de but, de raison de vivre.

Ces passions sont aussi destructrices si nous en oublions le caractère réel des choses.

La passion nous fait vivre à son dépend. On en oublie les choses essentielles de la vie.

Donc les passions sont indispensables mais destructrices si nous les suivons les yeux fermés, sans tenir compte de ce qui nous entoure!


Je crois que je n'ai jamais de résumé de ma pensée aussi bref!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://samarafilth.skyblog.com
Puppet
Daemon minor
avatar

Nombre de messages : 28
Localisation : 64
Date d'inscription : 13/03/2006

MessageSujet: Re: L'homme et les passions   Mar 14 Mar - 2:51

Personnellement, je serais tenté de suivre la philosophie originelle des grecs, c'est à dire non pas de faire disparaître nos passions mais bel et bien de es maitriser. Car si on y réfléchit, une passion est un affect temporaire. Celui-ci suscite en nous un grand désir ajouté à une anticipation sur le plaisir que nous pourrions retirer de l'assouvissement de cette passion. Car il est vrai qu'il est bien plus jouissif d'accomplir une passion (ici pouvant être égale à pulsion) que quelque chose de raisonner, cela tient au fait de l'aspect non réfléchi de la passion/pulsion. Mais, celui qui voudrait profiter pleinement et sans distinction de toutes ses passions/pulsions pour justement en retirer un bonheur maximum serait en quelque sorte perdu. Pour lui, tout se résumerait à un enchainement d'instants, avec aucun projet possible, et de plus, sur quels critères pourrait-il se baser pour déterminer laquelle d'une passion/pulsion A ou B il accomplirait en premier.

D'où selon moi (et les grecs jocolor ) la nécessité de réfléchir à ce qui peut nous affecter et essayer de le maitriser. Ce qui n'empêche pas un petit ou gros craquage de temps à autre.

~> ex: celui qui à une passion pour la bonne chaire. S'il sait se contenir et se contenter du nécessaire en terme de nourriture n'appréciera que d'autant plus un grand repas auquel il se sera vu convié.
Celui qui aurait céder à sa passion ne se serait certainement pas contenter de ce "grand repas" où il retrouverait ce qu'il s'offre tous les jours.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
FairyCorpse
Daemon major
avatar

Nombre de messages : 52
Localisation : Pau
Date d'inscription : 05/03/2006

MessageSujet: Re: L'homme et les passions   Mar 14 Mar - 21:56

Entièrement d'accord avec toi Puppet, et très bon exemple!


Dernière édition par le Mar 14 Mar - 23:42, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://samarafilth.skyblog.com
Arkhenemy
Eminence noire
avatar

Nombre de messages : 601
Age : 43
Localisation : Ile de France
Date d'inscription : 20/09/2005

MessageSujet: Re: L'homme et les passions   Mar 14 Mar - 22:59

attention à ne pas confondre passion, qui est une aliénation sur un objet, et désir, modérable par un acte de volonté.

_________________
La « liberté d'expression » m'intéresse assez peu s'il s'agit de la liberté des vaches de regarder passer les trains en ruminant, juste avant l'abattage..
Maurice G. Dantec
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://darkincorporated.forumactif.fr
Lady Elisabeth
Daemon minor
avatar

Nombre de messages : 32
Localisation : Dans les gouffres amers de Baudelaire.
Date d'inscription : 26/03/2006

MessageSujet: Re: L'homme et les passions   Lun 27 Mar - 18:32

velléité .. qu'est ce que c'est? ^^

Hum, pour ma part, les passions artistiques, qui sont les seuls véritablement encrée en moi, sont plutôt un supplice. Ca me fait avancer, certes, mais je ne vous dis pas les ennuis et les problèmes d'acharnement et de non satisfaction, pour une couleur, une forme...

Mon propos est très bien illustré dans "l'Oeuvre", d'Emile Zola ^^ avec Claude...

Bref, ça fait avancer, avec l'idée d'insatisfaction permanente... quoi que l'on fasse, nous n'accompliront jamais nos passions en entier, sachant que, inexhorablement, nous sommes mortel (et certain l'oublient ...)

king wala
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.poudlard-rpg.com
Arthur Blainn
Archdaemon
avatar

Nombre de messages : 223
Localisation : L'île aux enfants chez Casimir!
Date d'inscription : 30/09/2005

MessageSujet: Re: L'homme et les passions   Mar 28 Mar - 2:30

Citation :
Bref, ça fait avancer, avec l'idée d'insatisfaction permanente... quoi que l'on fasse, nous n'accompliront jamais nos passions en entier, sachant que, inexhorablement, nous sommes mortel (et certain l'oublient ...)


Du coup, je me demande si ce n'est pas justement notre nature mortelle qui fait que nos passions soient si intense? Serions-nous si passionnés si l'immortalité était notre lot? Pour moi, le fait qu'une certaine "urgence" soit défini par notre mortalité accentue la force de ce que nous accomplissons! Cela rend l'être humain semblable à une étoile Super-nova, ces fameuses étoiles qui brillent au paroxisme de leur luminosité avant de s'éteindre... sunny

_________________
"L'enfer est tout entier dans ce mot : solitude."
- Victor HUGO -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lord GreaTed
Paladin Infernal
avatar

Nombre de messages : 125
Age : 36
Localisation : près de Tours
Date d'inscription : 30/09/2005

MessageSujet: Re: L'homme et les passions   Mar 28 Mar - 13:45

Arthur Blainn a écrit:
Serions-nous si passionnés si l'immortalité était notre lot?

Réflexion particulièrement intéressante...mais pouvons-nous y trouver une réponse ? Twisted Evil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fr.myspace.com/greated
Lady Elisabeth
Daemon minor
avatar

Nombre de messages : 32
Localisation : Dans les gouffres amers de Baudelaire.
Date d'inscription : 26/03/2006

MessageSujet: Re: L'homme et les passions   Mar 28 Mar - 16:25

Je ne sais pas ce que vous en pensez, mais si l'immortalité m'était donnée... je serais heureuse. Nous pourrions toujours apprendre! Nous aurions le temps de connaître toute l'encyclopédie universalis par coeur, de peindre des miliers de tableau, toujours plus performents! Je pense que si l'être humain était immortel, il serait tout aussi passionné, mais plus grand encore , au niveau intellectuel et au niveau de ses capacités.

La peinture, comme l'écriture et la musique a besoin de temps, c'est pour celà que jamais la terre n'a connu un musicien complet, peintre complet, écrivain complet, sculpteur complet. Nous somme pianiste, saxophonistes, violonistes... romancier, philosophe, poête... peintre pointilliste, expressionniste, réaliste, romantique.... pas TOUT No .

La passion d'apprendre, de connaitre, de transmettre, de partager, vous rendez vous compte des proportions que celà prendrait avec une vie éternelle? Elle n'en serait que plus grande.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.poudlard-rpg.com
Arkhenemy
Eminence noire
avatar

Nombre de messages : 601
Age : 43
Localisation : Ile de France
Date d'inscription : 20/09/2005

MessageSujet: Re: L'homme et les passions   Mar 28 Mar - 18:12

le propre de l'art n'est-il pas de rendre immortel en quelque sorte son auteur?

_________________
La « liberté d'expression » m'intéresse assez peu s'il s'agit de la liberté des vaches de regarder passer les trains en ruminant, juste avant l'abattage..
Maurice G. Dantec
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://darkincorporated.forumactif.fr
Lord GreaTed
Paladin Infernal
avatar

Nombre de messages : 125
Age : 36
Localisation : près de Tours
Date d'inscription : 30/09/2005

MessageSujet: Re: L'homme et les passions   Mar 28 Mar - 22:21

Je ne suis pas d'accord avec toi Lady Elisabeth...
Ce que tu décris n'est pas l'immortalité mais une prolongation de l'espérance de vie... Immortalité rime avec Eternité... Arrives-tu seulement à imaginer une vie sans fin ? Je pense vraiment que ce serait un supplice infernal.
Bien sûr dans la première centaine d'années, tu t'abreuverais de connaissances, de talents.... mais après ? Ne seras-tu pas lasse ? Tu t'approcherais de la perfection ("je sais tout faire") mais le monde dans lequel tu vivras ne pourra accueillir indéfiniment cette perfection. Et si tu imagines que tout le monde devient immortel (donc que le monde dans lequel tu vis est adapté), comment être heureux parmi des êtres tous parfaits ? Lassitude. Le seul échappatoire : se complaire dans le malheur (ca englobe plein de choses).
Vraiment, je rejoins la piste de réflexion d'Arthur Blainn.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fr.myspace.com/greated
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'homme et les passions   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'homme et les passions
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un homme de goût...
» Un homme tout nu !!!
» Nu d''un jeune homme...
» L'homme sans jambes, sans bras...
» Le rire est le propre de l’homme ???

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Darkness Incorporated :: CULTURE GENERALE :: Littérature-
Sauter vers: